Edito Septembre 2022

Bonne rentrée à tous !

Elisa Mistral Déléguée Syndicale Centrale Orange

Il s’est passé beaucoup de choses ces dernières semaines, avec des questions aussi fondamentales que le pouvoir d’achat ou le télétravail. La CFDT est restée présente et active sur tous les sujets, attentive à leur avancement, et je vous propose de les balayer.  Tout d’abord, la question du pouvoir d’achat est dans tous les esprits, au gouvernement, au parlement et dans les médias. Mais qu’en est-il chez Orange ? Vous avez reçu votre fiche de paie, et vous avez bien compris que les 3% annoncés relevaient plus de l’affichage que de la réalité quotidienne pour chacun de nous. Face à une inflation qui se poursuit et atteint des records, la Direction d’Orange reste sourde à nos appels. Par le refus d’ajuster nos salaires nous subissons mécaniquement une perte importante de notre pouvoir d’achat à long terme. La CFDT a lancé il y a quelques mois une pétition pour demander une révision de la NAO 2022. Vous étiez déjà près de 7000 signataires début septembre, et les signatures continuent d’arriver. Merci à tous ! Plus nous serons nombreux, plus nous aurons de poids pour demander une révision de la NAO 2022, et pour arriver dans les négociations 2023 avec force.

Nous avons connu trois années consécutives d’échec de la NAO, l’élan demandé pour la suite de la stratégie sera déterminant dans le succès d’Orange. Et les primes Macron ou autres soutiens financiers ponctuels ne doivent pas se substituer aux augmentations salariales pérennes qui impactent jusqu’à notre retraite, donc tout au long de notre vie. Notre pouvoir d’achat c’est notre quotidien à tous, ne le laissons pas s’étioler au fil des ans ! 

Parallèlement, les négociations sur le télétravail n’ont pas abouti non plus. Elles restent sans signature d’aucune Organisation Syndicale. Orange ne souhaite pas participer aux frais des salariés avec un soutien à 2,50€ par jour télétravaillé… C’est pourtant ce qui est accordé dans la fonction publique… Orange est moins disant que la fonction publique ! On reste donc sur une situation antérieure, sans capacité à évoluer et vivre dans son époque… Orange considère que tout le monde est bien équipé et n’a pas de frais induit par le télétravail (fluides, équipement matériel, espace…). 

Les conditions de travail globalement ont fait l’objet d’un comité central mouvementé, avec un niveau de tension croissant sur tous ces sujets. La CFDT va rester très vigilante, et veiller à suivre la mise en œuvre des propositions déposées au sein du CNPS (Commission national de prévention du stress) pour donner suite à l’enquête triennale réalisée par le cabinet SECAFI. 

D’autres sujets sont en cours de négociation, comme l’évolution du PERCO en PERCol, la mobilité interne, … sans oublier le verdict du procès en appel attendu le 30 septembre. Nous reviendrons vers vous très vite avec les nouveautés. 

La CFDT reste attentive et concentrée sur les questions majeures de pouvoir d’achat et conditions de travail, et à la posture très fermée de la direction. Nous ne laisserons pas se détériorer notre quotidien, quelle que soit la stratégie choisie, les salariés sont une des parties prenantes majeures, nous sommes là pour le rappeler et vous défendre tous. 

Vous pouvez retrouvez la parole d’Elisa sur notre chaine : https://www.youtube.com/watch?v=fN6_DFVSz5k

Retour haut de page