Égalité Professionnelle et violences sexistes : <strong>la CFDT avant-gardiste et visionnaire !</strong>

Actualité, Diversité

Égalité Professionnelle et violences sexistes : la CFDT avant-gardiste et visionnaire !

télécharger

En se montrant particulièrement vigilante et force de nombreuses propositions concernant l’égalité professionnelle hommes-femmes, la CFDT n’a pas attendu l’instauration de la Journée internationale des droits des femmes. 

Chez Orange, dans le cadre du sixième accord 2022-2024 (voir sur Anoo) portant sur l’égalité professionnelle, la détermination de la CFDT aura permis d’obtenir des avancées nouvelles avec, notamment, des engagements en matière de recrutement et d’évolution au sein de l’entreprise. En termes d’objectifs, l’entreprise fixe un taux de recrutement des femmes d’au moins 36% avec un minimum de 25 % dans les domaines « innovation et technologie » et 50% concernant l’ensemble des autres métiers. La CFDT a été particulièrement attentive à obtenir de l’entreprise ces objectifs de recrutement chiffrés par domaine d’activité plutôt qu’un taux global. 

La CFDT   s’est toujours élevée pour demander des engagements sur le taux de féminisation par bande de la Convention Collective Nationale des Télécommunications (CCNT), ainsi que la mise en place de référents locaux identifiés avec du temps dédié à cette mission. 

Plusieurs axes issus de la réflexion de la CFDT ont été validés lors de la signature de ce sixième accord. Un de ses fondements majeurs demeure la mise en place des actions terrain de sensibilisation, notamment liées aux violences sexistes.  Cet accord précise que la filière RH et le management ont la responsabilité et l’obligation de ne laisser aucun signalement sans suite. Un accompagnement devra être proposé à la victime dans un délai de 2 mois. 

Autre nouveauté de cet accord, la mise en place du programme « Hello Women » qui permet de sensibiliser les étudiantes aux métiers techniques et numériques par le biais d’opérations de visibilité au sein des collèges et lycées. Ce programme offre, en outre, la possibilité de reconversion professionnelle à des femmes déjà en activité. Que de progrès obtenus depuis le premier accord de 2004 ! 

En complément et à l’heure où l’index égalité pro F/H est pris en exemple par le gouvernement dans le cadre de son projet de réforme de la retraite, la CFDT attire votre attention sur ses limites et fait des propositions.

En conclusion, la réflexion de la CFDT sait se montrer particulièrement riche et inventive afin que l’égalité professionnelle ne reste pas qu’une utopie mais s’ancre chaque jour davantage au sein de l’entreprise.  

Notre organisation syndicale sera très vigilante au respect de la mise en œuvre de cet accord et en demandera un bilan précis en 2025. Elle continuera également à porter des revendications novatrices sur ce sujet. 

Articles récents

Les News du CSE

dummy-img

Déblocage de la situation au CSE* * Comité Social et Économique La CFDT a pris ses responsabilités et œuvré dans l’intérêt des salariés en prenant…

Les commentaires sont fermés.