Intéressement et participation 2024

Actualité, DO IDF, Épargne, Orange France Siège

Intéressement et participation 2024

télécharger

Partage de la valeur : entre déception et incompréhension

Partage de la valeur

Pour avoir une prime d’intéressement 2023 versée en 2024, un avenant n°2 à l’accord triennal d’intéressement 2021/2022/2023 était nécessaire. Lors de la négociation, la CFDT a réussi à faire revoir à la baisse les ambitions de la direction en négociant une relative stabilité des cibles d’objectifs pour les indicateurs suivants : celui relatif à la satisfaction client et celui de la performance environnementale (cf.net zéro carbone). L’indicateur IPO étant imposé et verrouillé par les financiers…

Bien nous en a pris !!!

Rappel, pas de signature pas d’interessement…

Pour 2024, le dialogue social sur la rétribution se tend :

Fin de non-recevoir pour augmenter les abondements.

Fin de non-recevoir pour des augmentations collectives pour tous.

Cela commence à faire beaucoup alors même que la direction claironne partout que nos résultats financiers sont au rendez-vous ! La CFDT signataire de l’accord d’intéressement est donc légitime pour demander un supplément  d’intéressement !

*Christel Heydemann

Au regard de la bonne exécution du plan stratégique, l’entreprise remercie ses salariés avec une baisse de 38 millions d’euros des enveloppes à distribuer au personnel au titre du partage de la valeur. Mais toutes les parties prenantes de l’entreprise ne sont pas logées à la même enseigne car on annonce un dividende de 0,72 euro soit 53 millions d’euros de plus pour tous les actionnaires avec en perspective un dividende à 0,75 euro en 2024 !

« Lead the Future c’est bien plus que des objectifs financiers pour 2025 : c’est projeter notre Groupe sur une création de valeur durable pour nos clients, nos salariés, et l’ensemble de nos parties-prenantes… » message de Christel Heydemann.

Ce serait risible, si, pour nous faire adhérer à cette culture d’entreprise, on n’annonçait pas un peu partout des négociations salariales (NAO) très compliquées avec une volonté drastique de limiter les augmentations salariales pour tous !

106 millions d’€ pour la participation au titre 2023 (vs 127 millions d’€ pour 2022)

Que se passe-t-il sur le calcul de la réserve de participation ? Après deux années de relative stabilité, on se retrouve avec une baisse drastique de plus de 16%. Entre interprétation à géométrie variable de la comptabilisation des charges exceptionnelles (cf. 2020) et l’augmentation des dotations aux amortissements conjuguée à une baisse de la production immobilisée (2023), les salariés du groupe se trouvent impactés. Paradoxe de plus dans la répartition de la valeur créée par le groupe en 2023 ! Or, la CFDT rappelle que les évènements ou tendances exceptionnelles devaient être neutralisés… L’esprit de l’accord es-tu-là ?

147 millions d’€ pour l’intéressement Orange SA au titre de 2023 (vs 164 millions d’€ pour 2022)

Au regard des perspectives négatives en France sur 2023, la CFDT avait conditionné sa signature d’avenant pour 2023 à l’obtention de cibles d’objectifs favorisant la surperformance pour sauver un tant soit peu le partage de la valeur en 2023 !

Participation intéressement Orange

Malgré cette déception au regard d’une enveloppe de 253 millions d’euros en 2023 comparée aux 291 millions d’euros en 2022, la signature de la CFDT a permis aux salariés de percevoir des primes comprises entre 0,7 et 1,7 mois de salaire.

Participation et intéressement chez Orange

*pour un salaire à temps plein et sans absence en 2023

Les montants individuels seront connus le 8 mars pour la Participation (versée le 22 avril) et le 4 avril pour l’Intéressement (versé le 21 mai).

… et les abondements ?

Vous pouvez placer ces primes d’intéressement et de participation sur votre épargne salariale.

Cette année aucune revalorisation de l’abondement PERCOL et PEG, la nouvelle direction semble moins concernée par la nécessité de justice et d’équité sociale :

Modalités d’abondement brut beaucoup plus avantageuses grâce à un barème plus social !

– Abondement de 300% des 150 premiers euros versés par le salarié, soit de 0 à 450 euros d’abondement annuel.

– Abondement de 100% des 151 aux 250 euros suivants, soit de 0 à 100 euros d’abondement annuel supplémentaire.

– Abondement de 50% des 251 aux 450 euros suivants, soit de 0 à 100 euros d’abondement annuel supplémentaire.

Soit 650 € d’abondement pour un versement par le salarié de 450 € !

Pour l’abondement du PEG, Orange maintient un abondement de 600€ pour 450€ investis !

L’évolution du barème de l’abondement PEG afin de le rapprocher du barème de l’abondement PERCOL dans un souci de lisibilité pour les salariés sans modification du montant annuel maximum d’abondement.

Articles récents

CFDT FUTÉ #5

CFDT FUTÉ #5

Accord Restauration : cliquer ICI Nos Réseaux : cliquer ICI

Lettre ouverte à Bruno Zerbib

Lettre ouverte à Bruno Zerbib

Le 9 avril 2024, vos élus CFDT adressaient à Bruno Zerbib, Directeur Exécutif d’Orange Innovation, leurs préoccupations concernant la situation actuelle de la Division Innovation…

Les News du CSE d’avril 2024

Les News du CSE d’avril 2024

Résultats financiers 2023 de la branche entreprise Un chiffre d’affaires en légère croissance, conforme au secteur   La tendance est la même depuis plusieurs semestres déjà.…

Les commentaires sont fermés.