Lettre internationale #2

Actualité, Comité Groupe Europe + Monde, Stratégie

Lettre internationale #2

télécharger

A défaut de TPS, en Europe, on licencie

age libre de droit : Mohamed Hassan pour pixabay

En Europe (hors France), Orange Business Services (OBS) licencie 200 collègues sous prétexte que leurs compétences métiers ne seraient plus adaptées. Mais où est donc passé le budget de formation ?

Selon la Direction, ces départs sont censés permettre d’améliorer la rentabilité et d’ajuster le besoin en compétences. Le Comité Groupe Européen (CGE), dont la CFDT est membre, a mandaté un expert. Son rapport met en lumière des faits qui doivent tous nous interroger. Aucune entité d’Orange n’est à l’abris !

Notre entreprise considère « ne pas arriver à transformer les compétences des salariés actuels », alors, elle licencie.

La CFDT a souligné que former son personnel aux enjeux de demain est une obligation légale. OBS a nettement échoué à former ses salariés ! Pour la France, rappelons qu’Orange SCE est une des divisions qui forme le moins ses salariés sur Orange SA… La CFDT ne cesse d’alerter depuis des années sur le faible niveau de formation certifiante et sur la conséquence concernant notre « employabilité ».

Un plan d’embauche d’une soixantaine de personnes est également prévu. Faire partir les anciens et embaucher des plus jeunes, c’est un levier puissant pour faire baisser rapidement la masse salariale, qui en réalité masque des erreurs de management et l’absence d’anticipation et de stratégie de l’entreprise. Ces départs vont mettre sous tension certaines équipes. La dégradation des conditions de travail n’est pas acceptable pour la CFDT.

Au regard du dossier, la CFDT s’est positionnée pour un rendu d’avis négatif.   Nous resterons mobilisés pour que nos collègues d’OBS soient traités de façon équitable et bénéficient d’accompagnement, au frais de l’entreprise, pour retrouver un emploi.

Pour aller plus loin :

Articles récents

CFDT FUTÉ #5

CFDT FUTÉ #5

Accord Restauration : cliquer ICI Nos Réseaux : cliquer ICI

Les commentaires sont fermés.