Ericsson ? ou Orange ? La direction groupe vient de choisir : Orange 

Actualité, Ecostrat

Ericsson ? ou Orange ? La direction groupe vient de choisir : Orange 

Une belle victoire pour les équipes Orange qui devront monter en compétences sur le réseau mobile.

La CFDT accueille très favorablement le choix de la direction d’Orange de réinternaliser en Europe des activités du cœur de métier d’opérateur mobile autour du Réseau d’Accès Radio (RAN : Radio Access Network). Ce choix sera accompagné d’un développement des équipes et d’un renforcement de compétences clés pour rester un opérateur mobile de premier plan. Nous espérons que ce type d’arbitrage permettra de continuer de pérenniser les réinternalisassions en France et en Europe.

Petit historique sur l’activité RAN d’Orange en Europe : depuis 2019 les opérations réseaux d’accès et de transport d’Orange Roumanie, Orange Espagne, Orange Slovaquie, Orange Belgique et Orange Luxembourg étaient confiées à Ericsson. Ces contrats (European Network Outsourcing dit ENO2) arrivent à échéance progressivement en 2022-2023.

Orange a choisi de les réinternaliser autour de 4 objectifs :

  • Maîtriser et réduire les coûts.
  • Obtenir des outils de pointe pour l’automatisation et l’utilisation des données au profit des filiales.
  • Disposer d’une solution IT unique pour tous les domaines et disponible sur tous les marchés Orange.
  • Préparer l’automatisation et l’orchestration de la 5G sur les réseaux d’accès et le cœur de réseau.

Les équipes d’Orange Innovation, plus précisément celles de Network Shared Services Operations (NSSO), déjà gestionnaires des plateformes centrales cloud et services pour les affiliés européens porteront cette ré-internalisation.

Pour la CFDT le point négatif reste les localisations des équipes exclusivement en Pologne et en Roumanie, ceci pose la question de l’autonomie des pays où Orange est opérateur mobile. De plus, la CFDT regrette la posture de la direction qui souhaite minimiser l’accompagnement des salariés qui devront reprendre les activités sous-traitées à Ericsson en expliquant qu’Orange maîtrise aujourd’hui les techniques d’IA et de Cloud qui sont clés pour ces activités. La CFDT demande un plan de formation détaillé et budgétisé pour permettre à tous les acteurs une montée en compétence de qualité.

Pour notre direction la ré-internalisation de nos activités sous-traitées en France et en Europe, est parfois une étape temporaire pour fiabiliser les procédures et les outils avant un futur transfert par petits bouts vers l’Afrique du Nord, l’Inde…

Pour pérenniser nos métiers et nos compétences en France et en Europe, les militants CFDT seront très vigilants dans le temps pour s’opposer aux penchants d’Orange de privilégier à terme un modèle économique et sociétal qui utilise sans limite le dumping social/fiscal/écologique hors de l’Europe.

Source image

Images Antenne Mobile gratuites – Parcourir 257 le catalogue de photos, vecteurs et vidéos gratuits | Adobe Stock

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page