Victoire pour la démocratie sociale et la CFDT !

Actualité, DO Antilles-Guyane, DO Grand Nord-Est, DO Grand Ouest, DO Grand Sud-Est, DO Grand Sud-Ouest, DO IDF, DO Réunion-Mayotte, DR Corse, DTSI, Élections Actionnariat Salariés 2024, Fonctions Corporate, Innovation, Orange France Siège, Orange Wholesale (WIN), SCE (Orange Business)

Victoire pour la démocratie sociale et la CFDT !

télécharger

Les juges ont dit stop !

Le Juge annule le second tour des dernières élections du représentant des actionnaires salariés au Conseil d’Administration pour pratiques inadmissibles.

Le jugement du Tribunal de Nanterre est tombé ce vendredi 3 mai. La justice confirme la position de la CFDT en dénonçant le climat délétère dans lequel s’est tenu le deuxième tour des élections du représentant des actionnaires salariés au Conseil d’Administration.

Ce deuxième tour est donc annulé, fait rarissime dans le contentieux électoral français !

La CFE-CGC Orange a orchestré une campagne de dénigrement massive en utilisant tous les canaux possibles, y compris les réseaux sociaux, pour répandre la calomnie et discréditer la candidate soutenue par la CFDT, Madame Nadia Zak Calvet, actuelle présidente du conseil de surveillance du FCPE Orange Actions.

Pour la CFDT, les débats sains et loyaux sont nécessairement exempts de diffamation et d’injures. La CFDT a donc saisi la justice pour faire respecter le minimum d’éthique requis pour de telles élections.

Le jugement rappelle que les candidats doivent se présenter au scrutin sous le principe de l’égalité des armes. Or, le Tribunal a constaté que la CFE-CGC Orange a outrepassé ses droits au point de rompre ce principe d’égalité des armes, créant ainsi un « climat délétère » condamnable et dénoncé par le Président du Conseil d’Administration d’Orange. La Justice précise que les courriers des 29 et 30 janvier 2024, juste avant le second tour du scrutin, du président du syndicat CFE-CGC Orange, M. Sébastien Crozier, ont participé à ce climat avec une volonté polémique et de provocation.

Un syndicat qui nourrit les débats d’attaques personnelles mensongères et fallacieuses, pour influer sur les résultats d’un vote d’importance vitale pour les salariés actionnaires, est-il encore digne de confiance ?

Pour la CFDT, tous les coups ne sont pas permis pour gagner. Mensonges et calomnies, est-ce le niveau des échanges que l’on attend dans une campagne visant à représenter les actionnaires salariés au Conseil d’Administration et prétendre éclairer les décisions stratégiques pour le devenir du Groupe Orange ? Espérons que ce jugement donnera un coup d’arrêt aux pratiques douteuses et violentes de M. Sébastien Crozier, président de la CFE-CGC Orange et Directeur du Mécénat Publique du groupe Orange. Nous sommes certains que tous les électeurs de ce syndicat ne se retrouvent pas dans le lynchage médiatique et les rumeurs nauséabondes que ce Monsieur a orchestrés lors de ces élections. Le syndicalisme de la CFDT est d’être au service des salariés, de tous les salariés, de leurs droits, de leurs conditions de travail. La CFDT veut travailler sans violence, dans le respect des personnes et de ses valeurs humanistes.

Lire le jugement* :

CLIC

*𝘓𝘢 𝘊𝘍𝘌 𝘊𝘎𝘊 𝘖𝘳𝘢𝘯𝘨𝘦 𝘢 𝘧𝘢𝘪𝘵 𝘢𝘱𝘱𝘦𝘭 𝘥𝘦 𝘤𝘦𝘵𝘵𝘦 𝘥𝘦́𝘤𝘪𝘴𝘪𝘰𝘯, 𝘮𝘢𝘪𝘴 𝘤𝘦𝘵𝘵𝘦 𝘥𝘦𝘳𝘯𝘪𝘦̀𝘳𝘦 𝘦𝘴𝘵 𝘦𝘹𝘦́𝘤𝘶𝘵𝘰𝘪𝘳𝘦 𝘦𝘵 𝘴’𝘪𝘮𝘱𝘰𝘴𝘦 𝘢̀ 𝘵𝘰𝘶𝘴 𝘵𝘢𝘯𝘵 𝘲𝘶𝘦 𝘭𝘢 𝘊𝘰𝘶𝘳 𝘥’𝘈𝘱𝘱𝘦𝘭 𝘯’𝘢𝘶𝘳𝘢 𝘱𝘢𝘴 𝘳𝘦𝘯𝘥𝘶 𝘥𝘦 𝘯𝘰𝘶𝘷𝘦𝘭𝘭𝘦 𝘥𝘦́𝘤𝘪𝘴𝘪𝘰𝘯.

Articles récents

CFDT FUTÉ #5

CFDT FUTÉ #5

Accord Restauration : cliquer ICI Nos Réseaux : cliquer ICI

Les News du CSE d’avril 2024

Les News du CSE d’avril 2024

Réaménagement en Ile de France pour Orange Business Seuls trois sites de SCE existeront à terme Le 30 août 2023, le schéma directeur de l’immobilier…

Les commentaires sont fermés.