Les News du CSE # 26

DO Grand Sud-Ouest

Les News du CSE # 26

télécharger

Séance 29 et 30 Mars 2023

La CFDT est contre la réforme des retraites. Les mouvements sociaux auraient pu être évités en retirant cette loi injuste car cette dernière répartit l’effort uniquement sur les salariés et principalement sur ceux qui ont les carrières les plus modestes et les femmes.
Pour défendre les salariés, assurer leurs intérêts et la mise en œuvre de leurs prestations sociales, les élus CFDT ont siégé lors de cette séance plénière du CSEE DOGSO.

GRACE A LA CFDT…

Nous avons obtenu :

  • UI Occitanie : un emploi à Alès et une ouverture de négociations sur les astreintes.
  • AD OC et SO : suite aux fermetures des boutiques, un temps de réflexion supplémentaire et la possibilité d’une 4ème proposition.

ET DU NOUVEAU SUR LES ASC…

  • Les CESU handicap et les chèques culture et lecture sont en ligne.
  • Prestation Vacances sport culture : sur la modalité catalogue vacances, plus besoin d’envoyer de dossier si vous réglez par carte bancaire.
  • Noël adultes et enfants/ados : les modalités ont été validées avec la possibilité en plus de choisir une carte cadeau pour les adultes et enfants à partir de 6 ans.

L’AD ASSURE MALGRE L’AD CADENCE

Que se passe t-il si le salarié refuse de se positionner sur un des 3 choix de l’entreprise ?
Après un long combat la CFDT a enfin une réponse claire à cette question simple :
« le choix sera imposé au salarié par l’entreprise ! »
Les élus CFDT ont obtenu des engagements de la Direction de la DOGSO :

  • Suite au décalage de la mise à la signature de l’accord sur l’accompagnement des salariés des boutiques concernées, un délai de réflexion supplémentaire sera accordé sur demande du salarié. Ainsi, ils pourront se positionner en toute connaissance de cause sur l’un des postes proposés.
  • Dans le cadre d’un projet professionnel, si le salarié souhaite proposer un 4ème choix, la CFDT l’accompagnera dans cette démarche auprès de l’entreprise. Mme la Présidente s’est engagée à étudier cette solution.

LA STRATÉGIE DU DÉSASTRE

Après la filialisation de certaines activités stratégiques avec Totem et Orange Concession, le transfert d’activité de nos points de vente Orange SA vers la Générale de Téléphone (GDT), les cessions annoncées d’Orange Bank et d’Orange Cinéma Séries (OCS), c’est désormais la suppression de près de 680 emplois avec un futur Plan de Départ Volontaires pour nos collègues de SCE. La stratégie est claire, filialiser nos richesses ! A quand d’ailleurs la filialisation de nos activités Wholesale ?
Alcatel, Alstom, Arcelor, les Chantiers de l’Atlantique, Rhodia, … la liste est longue ! nos fleurons nationaux qui une fois passés le stade de la vente à la découpe, ont terminé leur parcours sous pavillon étranger.
A qui le tour ?
Au-delà des conséquences sociales sur l’ensemble du personnel, de l’affaiblissement de notre identité d’entreprise, de fragmenter notre organisation, l’entreprise met en oeuvre une politique de réduction des coûts, encore 600 millions d’€ d’ici 2 ans !
La CFDT dénonce cette stratégie mortifère sur le long terme.
Peut-être lirons-nous bientôt dans la presse :
« Orange, ex-fleuron de l’industrie télécom Française… » ?

Articles récents

La Lettre des Elus DTSI

La Lettre des Elus DTSI

!!!Cet été, On coupe l’herbe !!! !!!Cet été ON COUPE L’HERBE SOUS LE PIED aux mauvaises habitudes ! !!! La-lettre-des-elus-CSE-DTSi-11-juillet-2024Télécharger Pour suivre nos publications :…

Les commentaires sont fermés.