Jeux Olympiques et Paralympiques* 2024 : pourquoi la CFDT n’a pas signé l’accord

ACO & AFO, Actualité, Carrière, DO Antilles-Guyane, DO Grand Nord-Est, DO Grand Ouest, DO Grand Sud-Est, DO Grand Sud-Ouest, DO IDF, DO Réunion-Mayotte, DR Corse, DTSI, Fonctions Corporate, Innovation, Orange France Siège, Orange Wholesale (WIN), SCE (Orange Business), Totem France, Travail

Jeux Olympiques et Paralympiques* 2024 : pourquoi la CFDT n’a pas signé l’accord

télécharger

JOP référendum

JOP PARIS 2024 : les équipes et les technologies d’Orange seront au cœur des épreuves, de leur organisation et de leur diffusion. Seuls 650 salariés volontaires, de tous horizons, ont signé une lettre de mission afin de renforcer les équipes d’Orange Events durant la période olympique et paralympique.  Or, des milliers de salariés d’Orange unique diffuseur des JOP vont en réalité être mobilisés et des dizaines de milliers seront impactés dans leur activité !

Dans les autres entreprises concernées, les impacts des JOP sur les salariés sont pris au sérieux. Ainsi, les jeux devraient représenter une manne de près de 235 millions d’euros pour les salariés des entreprises françaises.

La CFDT a revendiqué que, tous les salariés impactés par l’aventure JOP Paris 2024, puissent être récompensés pour leur travail et dédommagés pour les contraintes associées. Il est inacceptable que les mesures proposées par la direction ne concernent qu’1% des salariés.

La direction, par son manque d’écoute des propositions CFDT, impose finalement une décision unilatérale offrant à seulement 650 salariés une maigre prime de 1000€, une indemnité de découché de 39€, et jusqu’à 600 euros d’aide pour garde d’enfant.

La direction dévalorise l’investissement des salariés sur les JOP 2024  avec un accord qui impose des mesurettes loin des demandes de la CFDT, et loin de ce qui s’est fait dans d’autres entreprises (voir au verso).

Après sa politique salariale d’austérité, la direction peut, et DOIT, assumer SEULE sa politique Jeux Olympiques !

UN RÉFÉRENDUM AUJOURD’HUI…

…c’est ACCEPTER DES CLOPINETTES

*JOP : Jeux Olympiques et Paralympiques


Comparatif avec les autres entreprises concernées par l’évènement : Orange offre beaucoup moins à ses salariés

SNCF

95€ par jour sur 20 jours, soit jusqu’à 1900€ pour 50 000 salariés.

RATP

Une prime moyenne de 1000€ pour les 30 000 salariés de la Régie. Les conducteurs de métro et de RER pourront toucher bien d’avantage : jusqu’à 1600 et 2500€.

Aéroports de Paris

1500 à 2800€ pour les 1500 salariés impactés (70€ par jour de vacation). Certains salariés verront leur salaire augmenté (226 à 1000€ nets pour les contrôleurs) ; les jours de récupération seront augmentés : +18 jours ; le Compte Epargne Temps sera déplafonné.

Forces de l’ordre

Une prime comprise entre 1000 et 1900€. 1000€ pour les agents qui réduiront leur période de congé. 1600€ pour les agents des départements où se dérouleront les épreuves. 1900€ pour les agents en Ile-de-France.

Éboueurs parisiens

1900€ pour tous.

AP-HP

Une prime de 800€ par semaine pour les agents de catégorie C, de 1000€ pour les catégories B, de 1200€ pour les infirmiers et jusqu’à 2500€ pour les médecins. Les congés non pris pourront être mis de côté sur le Compte Epargne Temps.

La direction a souhaité reconnaître uniquement la mission des 650 salariés volontaires.

#PartoutPourTous !

Retrouvez également toute l’actualité sur notre application mobile, notre page Facebook et notre page Linkedin.

Cliquez ici pour notre fil d’actualité.

Articles récents

La Lettre des Elus DTSI

La Lettre des Elus DTSI

!!!Cet été, On coupe l’herbe !!! !!!Cet été ON COUPE L’HERBE SOUS LE PIED aux mauvaises habitudes ! !!! La-lettre-des-elus-CSE-DTSi-11-juillet-2024Télécharger Pour suivre nos publications :…

Les commentaires sont fermés.