A2PGSO ALERTE GENERALE : ENQUETE EN COURS !

DO Grand Sud-Ouest

A2PGSO ALERTE GENERALE : ENQUETE EN COURS !

télécharger

Septembre 2023

La CFDT exige des actes !

A maintes reprises vos représentants CFDT (cf. vos élus vous informent), ont alerté la
Direction de l’A2PGSO sur des problématiques alarmantes, des comportements
inadaptés, parfois agressifs qui affectent la santé et la sécurité physique et mentale des
salariés . La CFDT a régulièrement dénoncé des méthodes trop brutales notamment sur la
forme.
Des tensions fortes sur les équipes, de nombreux arrêts maladies en cascade,
la situation est devenue préoccupante voire critique. Fort de ces constats,
corroborés par les rapports des médecins du travail, de l’enquête SECAFI, du
baromètre salariés 2022 alarmant, les membres de la CSSCT de l’A2PGSO ont
déposé au mois de juin un droit d’alerte (Danger Grave et Imminent) afin de
préserver l’intégrité mentale et physique de la ligne managériale et de leurs
collaborateurs.
Dans l’intérêt de TOUS les salariés, la CFDT soutient cette démarche et dit
STOP ! La situation ne peut plus durer. Au mois de juillet, vos élus CSE ont
voté à l’unanimité une résolution recourant à une expertise externe sur
l’A2PGSO.
Dans un premier temps la Direction de l’A2PGSO a œuvré pour une
expertise interne. Grâce à l’opiniâtreté de vos représentants un cabinet
externe a été mandaté. Désormais, la Direction accompagne cette démarche
et son bon déroulement. La CFDT ne peut que s’en réjouir.
Cet été, plus de 76% d’entre vous ont répondu à l’enquête, La preuve pour la
Direction que les salariés ressentaient réellement le besoin de s’exprimer.
Une seconde phase d’entretiens a aussi été initiée avec certains d’entre vous.
La CFDT a incité chacun d’entre vous à y répondre en toute objectivité.
La CFDT ne nie pas les plans d’actions mis en œuvre, et restera force de
propositions comme à son habitude pour améliorer vos conditions de
travail et d’exercices dans vos activités. .
La CFDT attend avec impatience et détermination les conclusions de cette
expertise, et surtout les mesures apportées par la Direction.
Vos représentants prônent un dialogue social loyal et sincère. Nous veillerons à ce que la Direction
applique les préconisations qui seront formulées lors de la restitution par le cabinet d’études
Technologia. Nous serons présents pour lui rappeler ses obligations envers tous les salariés.

Nouvelle PVC . Un pour tous ! Tous perdants ! surtout les vendeurs

Le marché Pro-Pme est un marché très stratégique pour Orange, un marché de prescription, devenant de plus en plus concurrentiel. Avec cette évolution de la PVC, la Direction veut simplifier et décomplexifier le système actuel avec l’ambition de faire progresser la valeur, la satisfaction client et le quotidien des vendeurs, managers. La CFDT ne partage pas cet enthousiasme, et présage d’effets néfastes tant pour les clients que les salariés.
Pour la CFDT les grands perdants seront, une fois encore, les vendeurs du proactif et du réactif.

Pour les vendeurs, la surperformance : « Ça eut payé » !

L’analyse de l’expert (Technologia) démontre qu’avec la nouvelle mécanique de calcul, les salariés verront s’amoindrir leur rémunération variable. Les PVC à iso montant ne le seraient qu’à condition d’atteindre 100 % de R/O, alors qu’actuellement ce taux plafonne de 49 à 66 %, selon les familles de vendeurs.
Pourtant, la Direction affirme que le budget PVC restera le même, sans afficher sa volonté de continuer à le distribuer. Cela aura pour conséquence de diminuer fortement le pouvoir d’achat des salariés, pouvant même, mettre en situation de surendettement, certains d’entre eux. D’après notre analyse de la mécanique de calcul, le gain serait linéaire jusqu’à environ 550 € et ensuite, proportionnellement, serait moins rémunérateur. plus il fait de GIV et moins le vendeur gagnera.
L’entreprise fait ouvertement le choix de ne plus valoriser la surperformance ni la qualité, avec la mise place des espérances de gains plafonnés d’une part et de l’écrêtage d’autre part.

Pour la CFDT des inquiétudes demeurent

  • Pour les vendeurs en portefeuille : Que se passera-t-il si le premier trimestre avec la nouvelle PVC est inférieur aux résultats ? Y-aura-t-il une reprise de PVC ?
  • Inquiétude, sur la baisse des CAT, la baisse de la rémunération des produits depuis plusieurs mois.
  • incompréhension sur la stratégie de l’entreprise. La concurrence sur le marché A2P est de plus en plus forte. Les objectifs sont-ils atteignables ?
  • La PVC sera basée sur le modèle de la DE (ex AE) (trimestre/semestre), pour autant la Direction de l’A2P refuse de modifier les fiches postes sur une bande Dbis/E, pour les vendeurs en portefeuille.
  • Les vendeurs du proactif et du réactif pâtissent des problèmes de process, de gestion et de relations avec la sous-traitance. A ce jour, les réponses apportées par la Direction sont insuffisantes.
  • Vigilance maximale sur les équipes SOS clients et back office qui ne devront pas devenir le déversoir de l’ensemble des problèmes rencontrés par les équipes de ventes.
    Pour la CFDT la Direction de l’A2P et de l’A2PGSO doit écouter, prendre en considération les remontées terrains et apporter des solutions concrètes.

A l’A2P : « La confiance… ça eut payé » !

Pour la CFDT cette nouvelle PVC ne règlera en rien les problèmes rencontrés et les souffrances dans les équipes de ventes et d’après-vente. Ce nouveau modèle va accentuer les frustrations, les démotivations et la résignation des forces de ventes pro.
Pour la Direction : « Ayez confiance ! Tout se passera bien ». In fine avec cette nouvelle PVC, l’A2P souhaite-elle réellement conserver sa force commerciale en interne ?

Défendre vos droits, une NécessitéVous accompagner notre Volonté !

Articles récents

CFDT FUTÉ #5

CFDT FUTÉ #5

Accord Restauration : cliquer ICI Nos Réseaux : cliquer ICI

Les News du CSE d’avril 2024

Les News du CSE d’avril 2024

Réaménagement en Ile de France pour Orange Business Seuls trois sites de SCE existeront à terme Le 30 août 2023, le schéma directeur de l’immobilier…

Les commentaires sont fermés.