Projet Libellule

DO Grand Ouest

Projet Libellule

Retour sur intervention au CSEE du 28 février 2024

Vos élus ont démontré lors de leur intervention la violence que les salariés subissent dans leurs boutiques. Que le couperet de l’annonce de la fermeture soit tombé ou non, qu’il soit attendu ou non, le projet Libellule et sa déclinaison opérationnelle sont une violence au travail.

Nous ne vous cachons pas que l’émotion lors de notre intervention était très forte , mais nous avons su porter celle que vivent tous les salariés de nos boutiques.

Nous restons à leur côté et nous défendrons leurs droits #PartoutPourTous !

Lettre ouverte de notre collègue

À Saumur, le 24 février 2024 

À l’attention de la Direction d’Orange SA

Objet : Préoccupations majeures concernant le plan de sous-traitance de l’exploitation des boutiques intitulé Libellule 

Madame, Monsieur, 

J’écris cette lettre aujourd’hui avec une profonde émotion et dans le but de partager le ressenti de nombreux collègues touchés par le plan Libellule. J’ai récemment été informée que la boutique dans laquelle je travaille, ainsi que mes collègues saumurois, depuis de nombreuses années, cessera d’être exploitée par Orange SA pour intégrer le réseau de sous-traitance Orange Store.

Je m’adresse à vous en tant que salariée du groupe Orange et conseillère commerciale en boutique. Nous avons été informés de la décision de l’entreprise de sous-traiter l’exploitation de ses boutiques en 2022. Je tenais à exprimer par cette lettre la situation dans laquelle moi et mes collègues avons été propulsés. Cette nouvelle a généré un niveau élevé d’inquiétude et de détresse parmi les salariés directement concernés par cette décision. 

Nous souhaitons attirer votre attention sur les risques psychosociaux (RPS) associés à cette restructuration. La divulgation semestrielle d’une liste de boutiques à fermer a créé un climat d’incertitude permanente qui pèse lourdement sur notre bien-être mental et émotionnel. La peur constante de perdre notre poste actuel, accompagnée de la pression des résultats et des performances, a engendré un stress chronique au sein de notre personnel.

Ces conditions de travail instables peuvent avoir des conséquences néfastes sur notre santé, notre motivation et notre engagement professionnel. De plus, le fait d’être contraint de changer de travail et d’accepter un poste situé à plus de 50 km de notre domicile constitue un fardeau supplémentaire pour les salariés.

Les déplacements longs et réguliers augmentent considérablement notre niveau de fatigue, le risque d’accidents et affectent notre équilibre travail-vie personnelle. Les RPS tels que le déséquilibre entre la vie professionnelle et la vie privée, l’isolement social et la difficulté à concilier nos responsabilités familiales et professionnelles peuvent avoir un impact significatif sur notre santé mentale et notre performance au travail. 

Nous sommes également préoccupés par le plan d’accompagnement financier proposé. L’accompagnement financier décidé de manière unilatérale par l’entreprise est identique à celui proposé lors d’une mobilité volontaire du salarié, ce que je trouve indécent et qui est loin de garantir une prise en charge des coûts réels directs et induits d’une mobilité à l’initiative de l’entreprise. Cependant je tiens à souligner que l’accompagnement humain prévu semble être bien soutenant, mais nous laisse un goût amer.  

Nous avons également été incités à quitter le groupe et à intégrer la franchise, une perspective qui, bien que présentée comme une opportunité, soulève de nombreuses préoccupations quant à notre stabilité professionnelle et financière.

Il est crucial de comprendre que cette transition vers une sous-traitance affectera non seulement notre stabilité professionnelle, mais également notre situation financière. Les frais de transport supplémentaires et les dépenses liées à la distance accrue entre notre lieu de travail et notre domicile vont considérablement réduire notre pouvoir d’achat et engendrer peut-être pour certains d’entre nous, des difficultés financières. Je sais bien qu’il est vain de demander une réévaluation de l’accompagnement financier afin d’obtenir un soutien adéquat aux salariés touchés par ce plan, mais je tenais à m’exprimer par écrit au nom de mes collègues et moi-même à ce sujet. 

En tant que salariés dévoués et compétents, nous avons toujours travaillé avec passion et engagement pour le succès de l’entreprise. Nous sommes convaincus que notre bien-être et notre épanouissement professionnel sont essentiels pour maintenir la performance et l’efficacité de l’entreprise. 

Je ne voulais pas traverser cette épreuve sans partager avec le plus grand nombre mon ressenti et celui de nombreux collègues. 

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

PS : Le saviez-vous ?  


En France dans diverses régions, la libellule était un sujet de crainte au-delà de son côté carnivore. Elle avait plusieurs surnoms : aiguille de l’air ou aiguille de serpent ou encore marteau du diable. Il en existe différentes sortes dont l’une qui est orange et noire. Elle est bien corporate cette libellule… On en apprend tous les jours sur la faune et la flore qui nous entourent…parfois sources d’inspiration.   







Pour vous abonner à nos newsletters : cliquer iciPour suivre toutes nos publications : cliquer ici

Articles récents

CFDT FUTÉ #5

CFDT FUTÉ #5

Accord Restauration : cliquer ICI Nos Réseaux : cliquer ICI

Lettre ouverte à Bruno Zerbib

Lettre ouverte à Bruno Zerbib

Le 9 avril 2024, vos élus CFDT adressaient à Bruno Zerbib, Directeur Exécutif d’Orange Innovation, leurs préoccupations concernant la situation actuelle de la Division Innovation…

Les News du CSE d’avril 2024

Les News du CSE d’avril 2024

Résultats financiers 2023 de la branche entreprise Un chiffre d’affaires en légère croissance, conforme au secteur   La tendance est la même depuis plusieurs semestres déjà.…

Les commentaires sont fermés.