Où en est-on sur le télétravail ?

Travail

Où en est-on sur le télétravail ? Plus de 57 000 télétravailleurs sur l’Unité Economique et Sociale Orange !

La crise sanitaire a plus que largement mis en évidence la capacité du groupe Orange à porter le télétravail, autant comme fournisseur de solutions clients que comme entreprise pratiquant le télétravail. Nous sommes montés à plus de 57 000 télétravailleurs sur l’Unité Economique et Sociale Orange, preuve que notre capacité est importante sur le domaine, car elle a pu s’appuyer sur l’accord télétravail existant et l’expérience acquise.
Aujourd’hui, la CFDT, les autres organisations syndicales représentative et l’entreprise sont réunies autour de la table des négociations pour modifier cet accord à travers un avenant.

La CFDT a la volonté de rappeler fermement quels sont les principes directeurs, l’esprit premier de cet accord : il est basé sur la confiance mutuelle entre le salarié, son manager et l’entreprise. Il fonctionne sur le double volontariat du salarié et de l’entreprise et sur la double réversibilité. Il est une forme d’organisation du travail concertée au sein de chaque équipe. Cela signifie qu’il ne peut y avoir de dogmatisme dans ce domaine, ni dans une volonté centralisée de l’entreprise de porter des limites ou des formes particulières au télétravail, ni dans une forme de supermarché du télétravail, ou tout serait « open bar » pour les salariés. Un autre principe majeur est la demande, pour les salariés, d’une juste indemnisation des frais induits par le télétravail à domicile.

Par ailleurs, la CFDT a la volonté de simplifier, clarifier et d’assouplir les processus liés à la contractualisation du télétravail, par exemple ne pas attendre la date anniversaire pour modifier le rythme ou les jours fixes de télétravail ou d’avoir un vrai processus de recours, identifié et neutre.

De plus, la CFDT demande aussi à l’entreprise de développer l’offre de corpoworking (1) pour permettre aux salariés volontaires de faire du télétravail dans des sites Oranges plutôt qu’à leur domicile.

Enfin, dans la mesure où cet accord porte sur le groupe, nous insistons pour que l’ensemble des salariés, managers et RH aient accès à une même qualité de SI de gestion du télétravail, voire aux mêmes outils informatiques.

Documents proposés au téléchargement :

Accord Télétravail de 2013 avec son avenant de 2017

Accord ANI du 26 novembre 2020

 (1)Espace de corpoworking = espace de télétravail situé dans un autre lieu professionnel Orange que son site de rattachement. Ce dernier est celui qui est indiqué sur la fiche de paie.

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page