Les News du CSE de janvier 2024

SCE (Orange Business)

Les News du CSE de janvier 2024

PDV : La direction enchaîne les déconvenues. 

Errare humanum est, perseverare diabolicum… 

Après le rendu d’avis sur le projet de transformation incluant le plan de départ volontaire (PDV) au CSE de SCE à la mi-octobre 2023, la direction a soumis une demande d’homologation à l’inspection du travail (DRIEETS). Elle devait obtenir une réponse sous trois semaines. Cependant, la direction n’a pas réussi à convaincre la DRIEETS sur la légalité de son projet. C’est ainsi que pour éviter un refus, la direction a choisi de retirer sa demande d’homologation. La DRIEETS lui impose désormais de revoir sa copie. La direction ne voulant pas abandonner les suppressions d’emplois, elle décide de reprendre le processus de consultation des élus via des compléments d’information. Cette nouvelle version doit inclure notamment une étude précise sur la charge de travail des collaborateurs avant et après ce projet.    

Il est crucial de souligner que le rôle de la DRIEETS n’est pas de satisfaire la direction ou les salariés d’une entreprise, mais plutôt de faire respecter la loi et de veiller à ce qu’il n’y ait pas de conséquences néfastes sur la santé des salariés. Il convient de souligner que, selon tous les experts, les refus d’homologation pour des entreprises comme Orange, soutenus par de nombreux avocats et experts, sont très rares. Est-ce à dire que la direction n’a pas souhaité écouter ses propres conseillers ? Il convient également de se souvenir qu’en septembre 2023, les élus CFDT avaient requis l’intégration d’une véritable dimension SSCT dans le PDV. À cette époque, la direction avait délibérément choisi de ne pas accéder à cette demande. Et c’est ainsi que le « projet » lancé par la direction en mars 2023 revient à nouveau au CSE presque un an plus tard… La direction est entièrement responsable de cette réouverture du dossier. 

Homme attendant dans un hall avec une valise

Les réorganisations incessantes, les projets immobiliers, les incertitudes concernant l’emploi génèrent un mal-être croissant au sein de SCE. Depuis quelques mois, la direction exacerbe ce mal-être en montrant une volonté farouche d’accélérer sur les suppressions d’emplois sans tenir compte des remarques soulevées par les élus CFDT. 

La CFDT reste résolument contre les suppressions d’emplois, les délocalisations de masse, les reconversions forcées. Vos élus, aidés par l’expertise du cabinet comptable missionné par le CSE Central, réitèrent à la direction que ce plan de transformation est néfaste pour les salariés et met à mal les capacités mêmes de l’entreprise. Il est temps d’abandonner le PDV et de construire un nouveau projet porteur d’avenir pour tous les salariés de SCE et ceux d’Orange Business.  

Tous ensemble à Nantes MLK 

Comment pouvons-nous garder notre qualité de vie au travail ?  

Les salariés SCE ont subi de nombreux déménagements, réaménagements, tout d’abord sur la région parisienne, Sophia Antipolis, puis Cesson-Sévigné. Maintenant, pour la direction c’est le tour de Nantes MLK avec l’arrivée d’espaces dynamiques et partagés. Nantes MLK devrait accueillir 380 nouveaux salariés d’OBS SA pour arriver à 620 salariés uniquement d’Orange Business sur ce site. 

L’entreprise a décidé seule d’un taux de partage moyen de 6.5 bureaux pour 10 salaries, soit uniquement 395 positions de travail. Les élus CFDT ont dénoncé le fait que cet aménagement ait pu se faire sans analyse fine des activités métiers et sans tenir compte du mode de travail spécifique de certaines équipes. La direction applique le même modèle sans tenir compte des échecs passés. Malheureusement, ce modèle se caractérise par son niveau de bruit élevé et par le manque d’espaces pour s’isoler, que ce soit pour se concentrer individuellement ou pour participer à des conférences téléphoniques. 

Mais concrètement, qu’est-ce qu’un bureau flexible ou un « espace dynamique et partagé » ? 

La direction impose sa vision d’un espace dynamique par quatre principes : 

Le partage des positions de travail : pas de position de travail attitrée, une occupation le temps de sa présence journalière sur site, puis libérée sans laisser de traces de son passage. 

Un environnement de travail ouvert : il s’agit de positions de travail en espaces ouverts (open space) organisés en plusieurs espaces pour répondre aux besoins de se concentrer, échanger, collaborer, s’isoler, se détendre…  

Un lieu d’ancrage pour chaque équipe : c’est une zone privilégiée et identifiée sur un plateau pour les salariés d’une même équipe, dit quartier. 

La possibilité d’identifier des positions fixes : elles sont personnellement attitrées selon les situations individuelles ou pour des besoins spécifiques d’une activité ou d’un métier. À Nantes, la direction n’a pas souhaité offrir cette possibilité de position fixe hors préconisation médicale. 

Salarié découvrant son nouveau bureau minuscule, la direction lui expliquant qu'il va en plus devoir le partager.

Les élus CFDT considèrent que la qualité et les conditions de vie au travail se dégradent avec la généralisation des espaces dynamiques. Pour la CFDT, nous réitérons que les environnements dynamiques et le travail hybride ont un impact négatif sur le collectif de travail et sa capacité de coopération. Ce modèle ne peut pas s’appliquer à tous les métiers, à tous les collectifs, à tous les sites. 

Malgré l’intention déclarée de ne pas altérer fondamentalement l’environnement de travail existant, le projet avance et de nombreux aspects demeurent incomplets, notamment la question de la restauration à laquelle aucune réponse n’a été fournie. De plus, le calendrier détaillé du projet, avec ses différentes phases, est également absent. 

La CFDT n’a de cesse de vous défendre dans les différents projets immobiliers présentés, car nous sommes tous concernés par ces changements d’environnement de travail. Les élus CFDT restent mobilisés et s’engagent à porter tous vos besoins spécifiques dans ce projet de la direction. Mais nous avons besoin de vous !

#PartoutPourTous

Qui est le mieux placé pour défendre les collègues de SCE ? C’est vous !
Vous voulez faire partie d’un collectif dynamique,
rejoignez-nous …

Tous les élus CFDT restent mobilisés pour vous défendre !! N’hésitez pas à motiver vos collègues à s’abonner à nos publications. Vous pouvez aussi nous contacter à l’adresse cfdt.sce@orange.com, nous répondrons toujours à vos sollicitations.

Les illustrations de Wingz et CHEREAU ont été acquises par la CFDT. Les autres sont libres de droits.

Pour vous abonner à nos newsletters : cliquer ici

Pour suivre toutes nos publications : cliquer ici

Articles récents

CFDT FUTÉ #5

CFDT FUTÉ #5

Accord Restauration : cliquer ICI Nos Réseaux : cliquer ICI

Lettre ouverte à Bruno Zerbib

Lettre ouverte à Bruno Zerbib

Le 9 avril 2024, vos élus CFDT adressaient à Bruno Zerbib, Directeur Exécutif d’Orange Innovation, leurs préoccupations concernant la situation actuelle de la Division Innovation…

Les News du CSE d’avril 2024

Les News du CSE d’avril 2024

Résultats financiers 2023 de la branche entreprise Un chiffre d’affaires en légère croissance, conforme au secteur   La tendance est la même depuis plusieurs semestres déjà.…

Les commentaires sont fermés.