La lettre Internationale – Orange Bank, la direction donne-t-elle des moyens à son ambition ?

Stratégie, Comité Groupe Europe + Monde

La lettre Internationale – Orange Bank, la direction donne-t-elle des moyens à son ambition ?

télécharger

Vos représentants CFDT du CGE-CGM*

Isabel Lejeune TO

Olivier Berducou

Anita Iriart-Sorhondo

Éric Carbonnier

Nadia Zak-Calvet

Secrétaire adjointe du CGM

David Margirier

*CGE comité groupe Européen

 CGM : Comité Groupe Monde

À la suite des présentations des 8 février, 9 mars 2022 et 6 avril 2022 relatives au projet Orange Bank susmentionné, les membres du Comité de Groupe Européen ont accepté la clôture de l’information consultation, considérant que la Direction d’Orange acceptait en séance les éléments suivants :

– La Direction accepte de mettre en information-consultation auprès de l’instance du CGE tout nouveau dossier d’intégration d’un pays couvert par les accords du CGE à Orange Bank.

– La Direction exprime clairement qu’il n’y aura pas de départs contraints dans le cadre du dossier.

– La Direction renouvelle son engagement de présentation des chiffres financiers Orange Bank dans le cadre des revues financières du CGE Orange.

– La Direction s’engage à un droit de suivi en Comité de Groupe Européen sur ce dossier, ce qui permettra d’avoir une vue complète et exhaustive du projet.

– Le Comité de Groupe Européen, tient à souligner certains éléments qui ont trait à la présentation du dossier :

– Le manque de précision concernant les éléments financiers (notamment les coûts de structures IT des plateformes dites « legacy »).

– La structure du dossier et l’absence des éléments requis dans les accords constitutifs du CGE concernant l’information-consultation elle-même, notamment la visibilité sur la vision stratégique.

– Le manque d’informations ou de retours techniques qui pourrait donner une certaine confiance dans le projet présenté (notamment les taux de ré-utilisation potentiels des éléments constituants de la plateforme France et le niveau d’intégration dans la plateforme espagnole).

Concernant les impacts humains, les chiffres présentés semblent faire état d’une évaluation assez détaillée des postes qui seraient amenés à disparaître. Toutefois la Direction d’Orange Bank ne fait état que d’estimations de départ liées à l’attrition « naturelle » actuelle. Cependant la Direction d’Orange Bank malgré une persévérance de l’instance à connaître la répartition géographique de ces destructions de postes a toujours refusé d’apporter une réponse à cette question. De plus les chiffres mentionnés dans le dossier sont des soldes, c’est-à-dire qu’il peut y avoir plus de destructions de postes dans une entité une géographie et un certain niveau de remplacement ailleurs.

La Direction souligne la priorité qui sera donnée à des mutations internes, tout en laissant floues les règles de sélection par pays.

Par ailleurs, aucune information claire n’est donnée sur la mise en place de la gestion des compétences concernant les deux structures concernées (la France ET l’Espagne). La Direction n’a également pas abordé les impacts collatéraux liés à la généralisation du portfolio commercial et les formations en boutique.

L’instance du Comité de Groupe Européen, comprend la pertinence que peut avoir la mise en place d’une plateforme technique commune visant à optimiser la gestion technique d’Orange Bank, mais n’a pas dans ses compétences l’analyse technique d’un tel projet sans le support d’une expertise qui ne lui a pas été accordée.

Dans le cadre où la Direction confirme son ambition avec Orange Banque d’être un relais de croissance fort du Groupe tout en soulignant sa conviction, voire son engagement à ce que le niveau de rentabilité soit atteint dans les 2 ans ; et dans le cadre où la Direction s’est engagée fermement à ne pas procéder à des départs contraints, le Comité de Groupe Européen, et malgré les lacunes soulignées dans le dossier présenté, ne désire pas émettre d’avis (négatif ou positif) mais accepte la fermeture du processus d’information-consultation.

Avis motivé rendu à l’issue du dernier CGE du 12 avril 22,

Nadia Zak-Calvet, élue titulaire et membre du bureau du Comité Groupe Européen

Articles récents

CFDT FUTÉ #5

CFDT FUTÉ #5

Accord Restauration : cliquer ICI Nos Réseaux : cliquer ICI

Les News du CSE d’avril 2024

Les News du CSE d’avril 2024

Réaménagement en Ile de France pour Orange Business Seuls trois sites de SCE existeront à terme Le 30 août 2023, le schéma directeur de l’immobilier…

Les commentaires sont fermés.