Immobilier Lannion : un projet au rabais

Innovation (TGI)

Immobilier Lannion : un projet au rabais

Lannion est l’un des rares sites du périmètre Innovation exclus des projets immobiliers en cours. L’avenir du site est une source d’inquiétude pour les salariés. Dès lors, comment croire aux discours de la Direction qui nous affirme l’importance qu’elle attache à ce site historique ?

Deux réunions se sont tenues récemment entre la Direction du site de Lannion et les représentants du personnel, l’une le 29/09 avec les Représentants de Proximité (RP), l’autre le 09/11 avec des Délégués Syndicaux (DS). Même si l’importance attachée au site de Lannion est réaffirmée, les choses avancent lentement !

Une rénovation limitée aux bâtiments LA et LB !

La rénovation de l’ensemble du site telle qu’initialement prévue dans le projet « Lannion 2025 » est écartée, tout comme avait été écartée la construction d’un nouveau bâtiment envisagée dans le précédent projet. La raison invoquée est qu’un budget global ne passerait pas. La nouvelle approche consiste à procéder par étape. La Direction souhaite dans la première phase se concentrer sur la rénovation des bâtiments LA et LB.

Elle souhaite aussi conserver le LD, un bâtiment « intéressant et utile ». Il pourrait servir notamment de zone tampon pendant les travaux en LB. Il héberge également plusieurs plateformes difficiles à déplacer. Mais son avenir sera discuté plus tard, après achèvement de la première phase de travaux.

La CFDT déplore le manque d’ambition du projet.

Un nouveau calendrier : Lannion 2028 ?

Au 1er décembre 2022, le projet sera piloté par un nouveau responsable, qui arrive de DTSI Rennes. Il sera rattaché à la Direction des services généraux d’Innovation avec des collègues spécialistes de l’immobilier. À son arrivée, il aura pour charge de constituer son équipe projet immobilier.

La validation du budget en comité d’investissement Groupe n’est toujours pas programmée, le dossier n’étant pas finalisé. L’enveloppe globale est de plusieurs dizaines de millions d’euros. L’argumentaire sera autour des économies du budget de fonctionnement qui s’élève actuellement à 6M€ / an dont 178k€ de chauffage au gaz. Dans ces conditions, la fin des 1ères  phases de travaux est envisagée à horizon de 3 à 5 ans…

Même si l’arrivée d’un nouveau chef de projet est rassurante, la CFDT regrette la mise à l’écart des ambassadeurs depuis 2 ans et le manque de transparence sur les réflexions actuelles.

Ne dites pas flex desk, dites « espaces dynamiques »

Le projet de rénovation des bâtiments LA et LB se fera en « espaces dynamiques », autrement connus sous le terme de « flex desk », conformément à la politique immobilière du Groupe. Chaque équipe se voit attribuer sa propre « zone » et le « flex desk » se fait à l’intérieur de cette zone.

Le site de Lannion est spécifique par sa forte empreinte technique et par son taux de contrats de télétravail sensiblement plus faible que sur les autres sites du Groupe. Malgré cela, la direction annonce un taux de partage sur Lannion de 0.7, comme à Orange Gardens à Châtillon (7 postes de travail pour 10 personnes).

La CFDT demande :

  • La pérennisation des espaces techniques suffisants et adaptés, sans empiéter sur les espaces dédiés aux bureaux.
  • L’adaptation du taux de partage aux spécificités de Lannion et au faible taux de télétravailleurs sur site.
  • Le co-pilotage du projet par des collègues du site et par des experts du secteur immobilier.
  • Une haute qualité d’aménagement et environnementale.
  • Un espace suffisant (m²) pour chaque salarié sans dépasser 6 à 8 postes de travail par espace (sauf besoins spécifiques d’une équipe).
  • Un aménagement qui reprenne les meilleures pratiques observées sur les autres sites comme les séparations nettes (cloisons vitrées) des différents espaces (circulation, travail, réunion, convivialité…), des espaces de convivialité pour les échanges informels, du mobilier adapté à l’usage et au potentiel handicap des salariés.

Pour quels effectifs ?

Au 31 octobre, il y a 1 144 salariés sur site en incluant CDI, CDD et TPS. 48 collègues sont entrés en TPS (Temps Partiel Senior) depuis le début d’année. Il n’y a pas de projection sur les effectifs et les métiers du site et la Direction ne nous communique pas la cible du projet immobilier.

La CFDT réaffirme le besoin d’une vision de l’évolution des métiers et des compétences (GPEC) sur le site de Lannion.

La vie sur le site en attendant

En parallèle des travaux, une libération progressive de la zone Est est envisagée à horizon de 4 ans même si les nombreux équipements du bâtiment WE avec leurs contraintes représentent une difficulté supplémentaire. Le bail conclu avec LTC arrivera à échéance au 31 décembre 2025, mais une prolongation ne semble pas poser de problème.

Délestage électrique et sobriété énergétique

La durée des délestages annoncés pour cet hiver ne devrait pas dépasser 2h qui seront sur les créneaux 8h/13h ou 17h/21h. La Direction de site sera prévenue la veille avant 21h. Un plan d’action de crise « PCA » (Plan de Continuité d’Activité), en cours de définition, sera mis en œuvre. L’un des 2 groupes électrogènes du site est HS mais il est en cours de remplacement. Sur les 14 onduleurs du site, 2 sont également HS (bâtiments LQ et WB), et également en cours de remplacement.

À propos de la sobriété énergétique, la Direction de site n’a actuellement pas les ressources pour gérer des déménagements importants comme la libération de certains bâtiments énergivores (exemple : WG). Ça devrait être possible en 2023.

La nouvelle logistique du site

Le transfert de toutes les activités de logistique (sauf courrier) à VINCI est en cours et sera effectif au 1er janvier 2023. VINCI conserve le même sous-traitant. L’accueil physique au LA sera remis en place pour l’organisation de l’événementiel et pour certains jours, en fonction des demandes de visites pré-déclarées.

La CFDT sera attentive aux mesures de sobriété décidées par la Direction sur ce sujet majeur, en concertation avec les salariés et sur le volontariat. Et au-delà, la CFDT rappelle son attachement à la prévention et à la prise en compte des impacts sociaux, sociétaux et environnementaux. Il sera important d’associer vos représentants du personnel aux travaux des groupes de prévention mis en place pour le projet.

Pour suivre toutes nos publications, veuillez cliquer ici

Pour vous abonner à nos publications, veuillez cliquez ici

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page