Emploi 2022 : hémorragie en France, beau fixe à l’étranger

Innovation (TGI)

Emploi 2022 : hémorragie en France, beau fixe à l’étranger

Nous le savions depuis la présentation de l’impact du TPS (Temps Partiel Senior) sur l’emploi : les effectifs en France poursuivent leur décrue. Le bilan annuel 2022 sur l’emploi de notre périmètre confirme une autre tendance : au match France contre international, la France sort grande perdante.

Un bilan consternant et alarmant à la fois

D’où notre déclaration sur l’avenir de l’emploi

Déclaration motivée par notre analyse du dossier :

Nous ne pouvons que faire le constat d’une BAISSE drastique des effectifs et une DIMINUTION des activités en France et, inversement, celui d’une augmentation des effectifs et des activités hors de France.

Ainsi, nous relevons :
– des baisses importantes des effectifs en France d’Innovation/TGI comme l’indique le tableau ci-dessous :
Effectifs CDI actifsdéc-21déc-2022
France40983864
International14891602
– c’est-à-dire une baisse globale (intégrant les 489 prises en TPS enregistrées à fin 2022) de 17 % en 1 an seulement.
– une grosse inquiétude se porte sur le maintien des petits sites (région parisienne Noiseau, Montreuil, Paris et province tels que Lyon, Vandoeuvre les Nancy, Montpellier et Villeneuve d’Ascq), qu’en sera-t-il ? vont-ils perdurer ?
– les salariés se posent beaucoup de questions et se demandent où va l’Innovation ? De plus, l’audit sur notre entité confié à l’Inspection Générale sur le « bilan des transformations de l’innovation et de la Gouvernance IT du Groupe », en rajoute sur l’inquiétude des salariés.
– En 2022 Orange Innovation a rencontré des difficultés pour recruter des doctorants et post-doctorants. On note aussi une décroissance des effectifs dans la tranche d’âge des 35 / 40 ans. Quelles sont les raisons de ces échecs ?

Bien sûr nous observons l’augmentation des effectifs hors France d’Innovation, qui à fin 2022 représentent environ 40% des effectifs en France, les effectifs hors France d’Innovation continuant à augmenter. 
Fin 2021 les effectifs hors France représentaient 27% des effectifs totaux d’Innovation, à fin 2022, ce chiffre monte à 29 %.

Nous exprimons d’autres sources d’inquiétude :

– L’augmentation des salariés à temps partiel (+5,8%), qui a des incidences négatives sur la charge de travail au sein des équipes.
– La fluidité interne qui reste faible avec une baisse des flux entrants en inter CSE. Ces flux sont actuellement bloqués en raison de l’audit en cours. Est-il prévu de les débloquer ? Combien de candidatures sont-elles actuellement bloquées à la porte de TGI ?

Le seul point positif est un fort taux de féminisation des recrutements externes de l’ordre de 60%, mais les recrutements restent toutefois nettement insuffisants pour remonter le taux global de féminisation qui reste à 28 %, stable par rapport à 2021.

Ces inquiétudes et remarques ont été remontées par les élus CFDT à la Direction au CSE d’avril.

Si vous en souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à prendre contact avec eux.

Pour suivre toutes nos publications, veuillez cliquer ici

Pour vous abonner à nos publications, veuillez cliquez ici

Articles récents

Les News du CSE d’août 2023

Les News du CSE d’août 2023

Hausse de la subvention Titres-Restaurant Un récent décret permet à la CFDT de voter une augmentation de 6,30%. Soucieux du pouvoir d’achat des salariés, les…

Les commentaires sont fermés.