Édito juin 2024

Olivier Berducou

Olivier Berducou

Déléguée Syndical Central Orange

Mi-année 2024, faisons le point

Fin de partie pour les NAO 2024.

L’Entreprise a définitivement fermé la porte à toute nouvelle négociation salariale pour 2024. Cette position a été ouvertement portée le 22 mai, lors de l’Assemblée Générale des Actionnaires, par la Directrice Générale en séance et par le DRH Groupe face à une délégation de représentants des organisations syndicales.

Il est temps de changer de priorités.

La CFDT, face à ce constat, a décidé, par la voix de ses adhérents, de ne plus participer à l’intersyndicale NAO 2024. Il y a des chantiers, des luttes à mener au sein d’Orange qui nécessitent une forte énergie. Les salaires feront de nouveau l’objet de fortes revendications lors des Négociation Annuelles Obligatoires sur les salaires en 2025.

Mobilisons-nous !

Face aux défis d’aujourd’hui et de demain, nous devons tous nous mobiliser pour peser et créer un rapport de force favorable. Les projets de réorganisations ou déménagements ne manquent pas : Orange France, DTSI ou Immobilier en Île de France sont des défis à relever. Les salariés sont capables de lancer des signaux forts à la Direction, en manifestant, en signant des pétitions, en allant voir leurs représentants CFDT pour témoigner des conséquences de ces projets et pour alimenter les revendications que les militants portent vers l’Entreprise.

La CFDT relaie l’alerte inquiétante des médecins du travail.

Les conditions de travail se dégradent de façon substantielle et les rapports des médecins du travail dans les différents CSE d’établissements et au CSE central convergent sur ce point. Saisis de cette tendance qui s’accélère, nous alertons l’entreprise et comptons fermement durcir notre discours. La CFDT rappelle à l’Entreprise qu’elle ne pourra pas dire « nous ne savions pas ! ».

Comptez sur nous. Si « Orange est là », la CFDT aussi !

Notre objectif prioritaire est, a minima, de garantir le niveau de vie des salariés, de protéger leur pouvoir de vivre et d’améliorer leurs conditions de travail. L’action de la CFDT au sein du Comité National de Prévention du Stress permet d’avoir un relai supplémentaire et de pousser pour une prévention primaire. Le but est d’anticiper et d’éviter la mise en danger, psychique, de nos collègues.

Faisons entendre notre voix !

Que ce soit au sein d’Orange ou dans notre quotidien, il est primordial de s’exprimer notamment par la voix démocratique du vote. Cette mi année est porteuse de défis pour faire face à tous les populismes. Alors que nous célébrons les 80 ans du débarquement en Normandie, il faut réagir pour ne pas ouvrir les portes à l’individualisme en entreprise ou aux relents d’idéologies qui se disent nationales et sociales. Des milliers de jeunes sont venus mourir sur nos plages et dans nos campagnes pour éjecter cette peste en 1944, faisons en sorte que ce sacrifice ne soit pas vain. Toute la CFDT, au niveau confédéral, se dressera toujours pour faire barrage à ce danger.

Pour vous abonner à nos publications : Cliquez ici !

Pour suivre toute notre actualité sur le web : Cliquez ici !

Pour nous contacter directement : Cliquez ici !